Tennis Sport Santé

Sujet de santé publique, le Sport Santé Bien-Etre est une priorité du ministère des sports et de la Fédération Française de Tennis.
 

🎾 Mémo#20-
" Dans cette période de crise sanitaire, la rentrée sera bien sûr scolaire et économique, c’est une obligation, mais elle sera aussi sportive. Elle doit l’être, c’est impératif. L’activité physique et sportive est essentielle au bien-être et à la santé des Français.
Je suis persuadée que pour nos concitoyens, quel que soit leur âge, l’envie de (re)faire du sport va être la plus forte, en pratique libre ou encadrée par un club, dans une salle de sport, seul ou à plusieurs, pour retrouver la forme, se dépasser, se défouler, se ressourcer et refaire le plein d’énergie."

Le Ministère chargé des Sports avec ses partenaires, lancent à l’unisson une campagne de soutien à l’activité sportive. Ce vaste programme de communication et de relance du sport a pour vocation de sonner la reprise enthousiaste et nécessaire du sport.
Elle s’articulera autour d’un mot d’ordre fort : « EnVie de sport ».

Roxana Maracineanu

Ministre déléguée chargée des Sports

La pratique du tennis, et des disciplines associées (beach tennis, padel, paratennis), s'inscrit pleinement dans cette campagne d'envie de pratiquer, de se dépenser, de faire du sport avec de nombreux bénéfices pour la santé et un accès simple à la pratique, facilitant par nature le respect des mesures barrières.


Piloté par le CNOSF, le projet « Sport Santé Bien-Etre » consiste à développer le sport comme un atout pour le bien-être et la santé.

Tennis-Sport-Santé-Bien-Etre (TSSBE) : une priorité de la FFT.

Modulable et adaptable à chacun, quel que soit son âge, son niveau et ses aptitudes physiques, les caractéristiques du tennis constituent de formidables atouts pour le Sport Santé Bien-Etre.

Sur le terrain, le projet répond aux attentes des clubs et des licenciés, comme l’attestent plusieurs études et la mise en place des premières offres TSSBE par des clubs précurseurs.

Le programme Tennis Santé FFT - Le tennis pratique sportive à prescrire (pdf 3Mo)

Le travail se poursuit aujourd'hui avec l’ambition de proposer une offre dans un maximum de clubs.
Un nouveau Label crée par la FFT a dans ce sens été proposé en juin 2019.

23 Clubs pour la région Grand Est, répondant aux différents critères l'ont récemment obtenu.

Liste des clubs labellisés "Clubs Tennis Santé" (oct. 2019)
 

L' ECAC Tennis (52), L' AV Canton Bourmont (52) et Laxou Sapinière TC (54) ont récemment rejoint ces clubs labellisés.

La Ligue vous permet également de personnaliser votre brochure et faire la promotion de vos activités dans le cadre de ce programme.
Exemple de brochure:  Tennis Santé FFT- au club d'Heillecourt (54 ) 

 

La Ligue Grand Est vous invite à rejoindre ce dispositif, vous accompagne et vous aide par une aide financière de 200€ à la signature d'une charte de développement du tennis Sport Santé Bien Être.

(détails rubrique Dirigeants - Aides et subventions)
et par la mise en place de Formation spécifique pour les enseignants DE-BE-DES

(détails rubrique Enseignants - Formations)

• Les pathologies concernées

- maladies métaboliques : diabète de type 2, surpoids et obésité

- maladies cardiovasculaires

- cancers : cancer du sein, cancer du colon, cancer de la prostate

- effets du vieillissement

Les avantages du tennis pour le Tennis Sport Santé Bien Etre :

- Le tennis est accessible à tous et sans danger

Le tennis présente l'avantage d'être modulable et adaptable à chacun, quel que soit son âge, son niveau et ses aptitudes physiques.

Le tennis, dans une pratique adaptée « tennis santé » ne présente aucun risque spécifique.

- Le tennis crée du lien social

Sur le plan psychologique quelle que soit la pathologie, l’aspect ludique et convivial du tennis permet de développer du lien social, élément déterminant pour améliorer l’état psychologique des patients, souvent mis à mal face à la maladie.

- Les bienfaits thérapeutiques du tennis

Dans les cas de cancers du sein, de la prostate et du colon, «la pratique régulière d’une activité physique réduit la fatigue liée aux traitements et diminue le nombre des récidives tout en aidant à ne pas reprendre de poids post traitement » explique le Docteur Cuvier (oncologue).

Pour les maladies cardio-vasculaires, un entrainement physique régulier d’intensité modérée entraine notamment une baisse de la pression artérielle.

Concernant le diabète, l’activité physique régulière est considérée comme un véritable médicament, améliorant la glycémie.

Enfin, l’augmentation de la dépense énergétique permet de réduire la masse graisseuse dans les cas d’obésité. Le principal intérêt réside dans l'action bénéfique sur les complications du surpoids.

Développement Pratique

Tennis Sport Santé Bien Etre

Daily Motion

FFT 2017

Tennis Sport Santé Bien Etrel

You tube

FFT 2018

Ligue Grand Est de Tennis

Siège administratif à Tomblaine
03 83 67 60 10
Bureaux de Reims
03 26 85 36 70
Bureaux de Strasbourg
03 88 27 99 00

 

Partagez

Twitter

  • Twitter Clean
News