Précisions sur la pratique -9 avril

Le tennis et les autres sports de plein air bénéficient désormais de mesures d’allègement des restrictions de déplacement.

A noter que depuis le 9 avril, il est possible de se déplacer dans un rayon de 30 km ou dans tout son département (au lieu de 10km jusqu’alors) pour rejoindre le club affilié au sein duquel on est licencié.


Au 03 avril 2021

Le Président de la République a annoncé le 31 mars dernier de nouvelles mesures de freinage de l’épidémie, motivées par une dégradation de la situation sanitaire.

Celles-ci rendent désormais obligatoires sur l’ensemble du territoire métropolitain les dispositions appliquées jusqu’à présent dans les 19 départements avec mesures renforcées.

A compter de ce samedi 3 avril 2021, et en vertu du décret n° 2021-384 publié le 2 avril 2021, l’ensemble du territoire métropolitain est donc concerné par :

  • l'application d’un couvre-feu de 19h à 6h00,

  • une limitation des déplacements à une distance de 10km autour du domicile,

  • l’interdiction des déplacements inter-régionaux après le 5 avril, sauf motif impérieux.

En matière sportive, et plus particulièrement en ce qui concerne nos disciplines, les principales évolutions sont les suivantes en application du tableau de déclinaison du Ministère des sports, publié le 3 avril 2021 :

  • les mineurs et les adultes conservent partout le même accès aux courts extérieurs, en pratique libre et encadrée (avec le nombre habituel de pratiquants, dans le respect de la distanciation de 2m) et dans le respect des 10km (mesure des 10km retirée à partir du 9 avril) du couvre-feu et du protocole sanitaire de la FFT, y compris pendant les vacances scolaires sous forme de stages dès lors que ceux-ci ne prévoient pas d’hébergement ;

  • la pratique sportive dans le cadre scolaire et périscolaire est suspendue en raison du passage des cours en distanciel. En revanche, pendant les semaines travaillées, les enfants en horaires aménagés conservent l’accès aux courts extérieurs au même titre que les enfants en activité extrascolaire ;

  • les publics prioritaires demeurent les mêmes que précédemment et conservent les mêmes accès aux courts couverts et extérieurs, de même que les éducateurs et personnes nécessaires à leur encadrement ;

  • les formations professionnelles certifiantes peuvent se poursuivre, mais pour les seules séquences qui ne peuvent se pratiquer en distanciel ;

  • les compétitions demeurent autorisées uniquement pour les SHN et les sportifs professionnels.












Publié récemment
Suivez nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square